🤍-20% DE RÉDUCTION AUTOMATIQUE 🤍

Quel est mon type de cheveux et comment m'en occuper ?

Le type 1 : les cheveux raides

Plus résistants, ce sont aussi souvent des cheveux naturellement brillants. Top ! Merci au sébum qui arrive à s’écouler jusqu’aux pointes. Bon, a contrario, cela signifie également qu’ils ont tendance à graisser plus vite et être un peu plats. Rassurez-vous, on peut leur donner du volume avec des soins et des gestes ciblés !  

 

Côté sous-catégorie, ça donne :

  • 1a pour les cheveux doux et ultra lisses.
  • 1b pour de mêmes cheveux, avec un peu plus de volume.
  • 1c pour les plus épais de ce type.

 

Le type 2 : les cheveux ondulés

Ils forment naturellement un « S ». Eux aussi sont généralement résistants, brillants et épais. Leur point faible : des ondulations pas toujours bien dessinées. Pour les aider à avoir une belle forme, on privilégie donc les soins aux textures légères. En gros, on n’évite d’alourdir la chevelure !

 

Côté sous-catégorie, ça donne :

  • 2a pour les cheveux très fins, quasi raides.
  • 2b pour des cheveux plus ondulés.
  • 2c pour les cheveux dont les « S » forment presque des boucles.

 

Le type 3 : les cheveux bouclés à frisés

De jolies boucles, souples et assez lâches. C’est plein de charme mais cela indique également que le sébum peut avoir du mal à atteindre les pointes. Les cheveux sont alors moins brillants, plus secs et fragiles, sensibles aux frisottis. Arf ! Allez, une bonne routine hydratante et on en parle moins !

 

Côté sous-catégorie, ça donne :

  • 3a pour les cheveux épais aux boucles larges et souples.
  • 3b pour des cheveux épais et fins qui s’amusent à mélanger larges boucles et petites bouclettes.
  • 3c pour les cheveux plus fins, dont les bouclettes sont denses et serrées pour un rendu presque crépu.

 

Le type 4 : les cheveux frisés et crépus

Les mèches ne font plus penser à un « S » mais à un « Z ». Les bouclettes sont tellement serrées que si on les étire, elles peuvent être jusqu’à 4 fois plus longues. Si ! Si ! Ça implique une nature de cheveux très secs. Il existe cependant des soins pour éviter le dessèchement des cheveux crépus.

 

Côté sous-catégorie, ça donne :

  • 4a pour les cheveux très frisés, souvent fins et fragiles.
  • 4b pour les cheveux crépus, plus fragiles... et cassants !
  • 4c pour des cheveux qui bataillent entre les 2 !

 

Épaisseur et densité : les autres critères pour comprendre ses cheveux

Prendre aussi en compte l’épaisseur et la densité de notre chevelure, c’est se donner toutes les chances de trouver une routine complète et avoir des cheveux en bonne santé !

 

La densité, c’est le nombre de cheveux qu’on a sur la tête. Bien sûr, on ne va pas les compter un par un ! Mais regardez-vous dans le miroir :

  • Vous voyez déjà votre cuir chevelu ? Ça veut dire qu’ils sont en plus faible quantité. À vous la routine volume ou anti-ternes pour donner du peps !
  • Votre cuir chevelu est invisible ? Pour le voir, vous devez faire une raie et aplatir vos cheveux avec les mains ? Votre densité est élevée. Certains soins peuvent vous aider à les discipliner.

L’épaisseur, c’est le diamètre de votre cheveu. Vous ne pourrez pas tellement la changer mais vous pouvez adopter de bonnes habitudes pour les protéger !

 

Comparez votre cheveu à un fil de couture classique :

  • S’il est plus petit, votre cheveu est fin. Donc fragile. Évitez les coiffures trop serrées qui pourraient le casser.
  • S’il est plus gros, votre cheveu est résistant. À vous les astuces pour les dompter !

 

Alors, quel est votre type... de cheveux ? Et comment en prenez-vous soin ?